| Esp@ce Famille
Esp@ce Famille Services en ligne Démarches Contact Marchés publics
Newsletter Plan ville Infos travaux Annuaire Météo
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article faire un pdf envoyer à un ami

Le Château : des souvenirs, une histoire

Après en avoir fait l’écho, il y a quelques mois dans cette même rubrique, revenons sur la venue de Mademoiselle Odette au « château », l’actuel Hôtel de Ville en décembre 2013.

JPEG - 12 ko
Photographie du pavillon du gardien du château au milieu des années 1920
Plus de 90 ans après avoir passé les premières années de sa tendre enfance avec son oncle Henri Mège, Mademoiselle Odette est revenue au château et a fait part de ses souvenirs riches en histoire.

Directeur technique de la compagnie des taxis de Paris, conseiller général en 1928, puis député de la Dordogne de 1932 à 1936, Henri Mège fut également à Roissy-en-Brie, le propriétaire du parc et du château. Il y a habité avec sa femme et sa nièce Mademoiselle Odette au milieu des années 1920.

JPEG - 5 ko
Henri Mège, propriétaire du château

Au cours de son passage en décembre dernier, l’enfant devenu adulte s’est remémoré certains lieux : « en sortant par derrière l’actuelle Mairie, il y avait un immense parc avec une roseraie, un potager, des massifs de fleurs et un bassin avec un grand jet d’eau. J’en garde un souvenir indélébile. Je regrette que le parc n’ait pas été préservé ! » En se baladant dans les couloirs de la Mairie, elle se rappelle de la fonction de toutes les pièces : « à la place du service logement, se trouvait la salle de billard de mon oncle, il aimait y jouer avec ses amis. »

Mademoiselle Odette, fit sa scolarité non pas à Roissy mais à Paris. Ayant très peu de contacts avec les jeunes enfants du village, elle avait toutefois l’occasion de côtoyer le jeune fils du gardien qui avait à peu près le même âge qu’elle.

Les parents du jeune garçon travaillant pour les châtelains, occupaient l’une des deux dépendances du domaine. « Gabriel » avait l’autorisation de jouer avec la jeune fille, mais sa maman exigeait toujours qu’il l’appelle mademoiselle, le gamin rétorquait instantanément « je l’appellerai Mademoiselle quand elle m’appellera Monsieur ! »

De nombreuses personnes travaillaient au château : des jardiniers pour entretenir les longues allées du parc, des domestiques, des femmes de chambre, un maître d’hôtel, un chef cuisinier venant d’Autriche, des chauffeurs. Toutes les pièces du château étaient occupées, au dernier étage se trouvait la lingerie (au niveau de l’œil-de-bœuf) les cuisines du château, au rez-de-chaussée, étaient munies d’une machine à laver la vaisselle ainsi que d’un réfrigérateur venant des Etats-Unis. « C’était exceptionnel pour les employés de pouvoir utiliser de l’électroménager accessible à une certaine classe de la population », souligne Mademoiselle Odette.

De nombreuses réceptions se tenaient le dimanche dans l’actuelle salle du conseil municipal. Trop petite, Mademoiselle Odette ne intéressait pas à toutes ces réceptions, en revanche qu’elle adorait regarder « les enterrements » avec le cortège, les chevaux qui tiraient le corbillard garni de fleurs. « Ca reste gravé dans la mémoire de la petite fille que j’étais ».

Lors de la visite de cette dernière il y a quelques mois, Mademoiselle Odette a mis à disposition d’anciennes photos et plaques de verre du parc et de son château. Des témoignages du passé qui viennent enrichir le patrimoine historique de la ville.

En passant devant l’ancienne chambre de sa tante, elle se souvient d’avoir dormi dans le lit de la cantatrice Maria Malibran, ancienne propriétaire du château. Elle rappelle que souvent, à l’époque, lorsque des transactions immobilières se faisaient, le mobilier pouvait lui aussi en faire partie.

Mademoiselle Odette a promis de revenir un jour avec d’autres photos et anecdotes qui lui reviendront à l’esprit.Grâce à la collaboration de François Varenne, président de l’association roisséenne Photo Club, le service des archives a pu récupérer les photos présentes sur les plaques de verre, des images de l’Histoire.

JPEG - 28.3 ko
Photographie du Parc et de son château
Share on Google+